Photos et récits

Un début d'automne majestueux

Publié le 08/10/20

Nous voilà début octobre, l’automne arrive, avec une chute brutale des températures après un été très chaud. Ma saison d’été à peine finie sur la côte, j’ai enfin un créneau de libre pour aller sur ce magnifique landais.

Un lac qui me fait de l’œil depuis quelque temps, connu pour sa pêche compliquée mais avec de très beaux sujets. Après 2 heures de voiture me voilà arrivé sur le lac avec un ami qui découvre la pêche de la carpe.

Ébloui par la beauté du paysage, on passe quelques heures à essayer de repérer le moindre signe d’activité sur cette grande étendue d’eau.

17h, le matériel est monté et prêt à faire feu, après 1h30 à sonder  les zones potentiellement intéressantes à pêcher, je décide de mettre en place une pêche de distance avec 2 cannes à 400m à la limite d’un banc de sable. Cette zone me plaisait bien et j’étais confiant pour la suite. Mais tout va très vite mal tourner…

Car 1h après avoir tout posé, un bateau qui sort de nulle part arrivant à toute allure à 10m du bord et me prend mes 2 cannes malgré la présence de back lead…

S’en suit un long moment d’énervement et de frustration après toute cette mise en place minutieuse. Toute ma pêche semble compromise avec mes moulinets au 3/4 vide. Après un long moment de remise en question et de réflexion je change totalement de stratégie.

Armé de me bouillettes FISH’N RUN et d’un mélange de graines,c’est sur ma bordure, le long d’une grosse bande d’herbiers et au pied d’une cassure que ma pêche se fera pour la première nuit. Les cannes pêchent enfin, la nuit tombe sous un magnifique coucher de soleil et se passera sans le moindre BIP. Au petit matin je relève tout et surprise plus rien au bout de mon montage. Mon esche STONY de la gamme WILD SALMON et la POP-UP de la gamme FISH’N RUN avaient apparemment bien plu au écrevisses présentes en masse sur le lac.

Allez remotivé, je replace tout propre pour la journée, en plein apéro à 13h, un bip puis un deuxième. Je vois mon swinger tout détendu avec le scion qui se met a bouger …

Sans hésiter, je prend contact sur cette canne au pied des herbiers, un pois se fait très vite ressentir et s’en suit un combat assez technique car le poisson est complètement bloqué au fond de cette masse d’herbiers. Après une lutte acharnée je vois enfin une tache jaune remonter. 5 minutes après, elle finie enfin dans l’épuisette.

Yessss !!!! Premier poisson sur ce lieu avec un sentiment de récompense énorme. Une belle miroire de 22 kilos quasi linéaire pour mon plus grand bonheur !! Il me reste 24h et la pêche est déjà faite pour moi, le reste sera du bonus à mes yeux. Je ne croyais pas si bien dire car quelle surprise au cours de la dernière nuit, à 1h du matin , la même canne se met à dérouler. A l’affût je saute immédiatement dans le zod contrer le poisson qui fini quand même dans les herbiers, la situation semble compliquée avec un gros poid comme “tanquée” au milieu de tout ça. Je commence à arracher herbe après herbe, la canne posée sur le bateau et d’un coup le poisson repart enfin dégagé.

Je me rend vite compte qu’il ne s’agit pas du même gabarit avec une sensation encore jamais ressentie. Un poids sur le fond impossible a faire remonter. C’est à force de persévérance que je le vois enfin sous le zod, et là quelle adrénaline…

Un bloc !! Les genoux tremblants, je la rentre dans l’épuisette. Explosion de joie au beau milieu de la nuit avec un poisson hors norme, une pesée à 31 kilos. Peut être le poisson de ma vie, un moment et une session inoubliable où je serais passé par toutes les émotions.

je n’ai pas dormis de la nuit en attendant impatiemment la séance photo qui m’a donné du fil à retordre ^^

Le retour à la maison, avec un grand sourire aux lèvres et un sentiment magique qui nous fais vivre cette passion à fond… je remercie Paul pour sa  complicité et son investissement dans nos sessions et surtout pour la qualité de ses appâts qui ne sont plus a prouver…

François (Team member LBT)

Session inoubliable de Steeven

Publié le 15/05/20

Bonjour à toutes et à tous, pour ma part ma session inoubliable se déroule dans un étang non loin de cher moi en région parisienne. C’était en plein cœur de l’hiver avec des températures négatives de jour comme de nuit tout le long de ma session et même quelque chutes de neige ainsi qu’une importante montée des eaux qui gagnera facilement de 2m sur les berges de l’étang.

Arrivé sur les lieux, on essuie des trombes d’eau pendant 3 heures non-stop, ce qui nous aurait presque découragés à installer le campement. A la première accalmie qui fut de courte durée, on se motive et on lance notre pêche. J’essaie d’observer le moindre signe d’activité en vain, mais rien, calme plat sur l’étang. A croire que les poissons ont rejoint les fosses.

Je décide de me fier à ma première idée et d’aller tendre les cannes sur la berge d’en face qui a été recouverte d’eau sur 2m de large. Un choix qui pour moi me semble le meilleur compromis sachant que la carpe est de nature curieuse et ira forcément visitée se nouveau terrain de jeu.

Je placerai donc deux cannes eschées de la célèbre TROPICAL DREAM montée en bonhomme de neige avec une POP-UP de la gamme MILK CREAM àccompagnée d’un stick de la gamme BOMBMIX avec quelques généreuse poignées d’asticots et une dizaines de billes coupées en deux et entière autour du montage. Choix qui s’avérera payant car je totalise 15 départs pour 10 poissons au sec sur ce premier 24h, la joie de la pêche d’obstacles.

Encore une fois les produits de La bouillette tarnaise auront su séduire ces dames malgré un début de session plutôt démotivant. La TROPICAL DREAM reste depuis ce jour ma bille fétiche  accompagnée d’une petite pop-up de la gamme MILK CREAM: un combo qui fait des ravages. C’est depuis cette pêche qui était pour moi la première avec les appâts de La bouillette tarnaise que j’ai acquis une confiance totale sur les produits LBT qui me suivent dans chacune de mes pêches depuis ce temps.

Steeven ( Consultant région parisienne)

Session inoubliable d'Alex

Publié le 1/05/20

C’était il y a bientôt 3 ans. Quelques semaines plus tôt j’avais commandé à Paul, que je ne connaissais pas encore, les premières bouillettes LBT. Je lui avait alors proposé de partager une session ensemble sur mon poste fétiche sur le Tarn, prés de Moissac. Rendez-vous était pris, voiture chargée jusqu’au toit. Et nous partions pour 1h30 de route le temps d’apprendre à se connaître. Nous arrivons sur place alors que la nuit approche.

Paul n’est pas très confiant lorsqu’il voit l’état du Tarn à cet endroit. Un herbier de 80m de large et plus de 500m de long s’étend juste devant nous, à cet endroit ou le Tarn fait 200m environ. Je pense qu’a ce moment la Paul me prend pour un fou. Comment pêcher avec cette salade épaisse juste devant nous. Je connais parfaitement le poste et je commence par mettre le bateau a l’eau pour faire de long aller retour dans l’herbier pour y tracer des passages… Je pense que cette fois-ci Paul pense que j’ai vraiment un grain…

On monte le matériel dans l’obscurité qui tombe. Paul voit que j’ai l’air de savoir ce que je fais et il reprend confiance. Nous partons poser les cannes, il comprend alors très vite l’intérêt des tranchées dans l’herbier. La bannière est plus libre et nous déposons deux cannes juste derrière l’herbier sans difficultés, au pied d’une cassure.

Amorçage  INDIAN SPICE et graines,puis deux cannes sur la berge opposée, le long d’arbres morts. Nous finissons l’installation et nous nous posons pour discuter à nouveau. C’est l’heure de manger et même pas le temps d’avaler la première bouchée que le détecteur de Paul s’emballe.  Il dévale la pente jusqu’aux cul des cannes et il prend contact. Satisfaction dans mon esprit et je me dit que j’ai réussi mon pari.

Paul combat et comprend le deuxième intérêt des tranchées dans l’herbier, le poisson approche sans trop de difficultés, malgré un combat de furieuse. Elle monte dans l’épuisette après 20 bonnes minutes de stress. Et là, Paul exulte ! Dans le filet, une sacrée commune aux nageoire disproportionnées. On pèse… il vient de battre sont record de commune sur le Tarn.

Je suis heureux, au moins autant que lui de le voir sauter de joie et je sens qu’une grand amitié est en train de naître. La nuit sera sympatique  avec 3 poissons au total dont une superbe commune au matin, prise au lever du soleil.

L’INDIAN SPICE n’a plus rien a prouver en rivière et elle restera ma bouillette préférée dans la gamme de La Bouillette Tarnaise. Quand a moi, j’aurais surpris Paul avec une BANANANASS” LBT (l’ancêtre de la TROPICAL DREAM) sur un amorçage INDIAN SPICE, histoire de déjouer la méfiance du poisson.

Une stratégie qui me permettra de prendre une superbe commune bien large que j’aurais la chance de reprendre un an jour pour jour l’année d’après, avec toujours la même bouillette… Mais ça c’est une autre histoire ! Depuis ce jour du 20 septembre 2017, Paul et moi ne nous sommes plus lâchés. LBT est née, a grandi et continue de se développer, sur la base de cette amitié fraternelle, ensemble.

Paul ( Gérant LBT) Alex ( Consultant Tarn)

received_241121977101804

Retour sur la session inoubliable de Nico

Publié le 17/04/20

Début septembre, mon ami François et moi, décidons de partir pour une semaine de pêche sur le lac de Pescalis dans un cadre idyllique des Deux-sèvres.

6 jours et 5 nuits qui vont se révéler comme un véritable marathon… Six cannes seront montées en bonhomme de neige eschées avec les stony et les pop-up de la gamme. Pour moi : trois cannes en WILD SALMON avec pâte d’enrobage de la gamme. Pour François : deux cannes sur la gamme HOT SEA et une canne sur la WILD SALMON.

Notre amorçage est essentiellement constitué de pellets divers, contenant beaucoup de petites particules associées aux billes de 10,14 et 20mm broyées destinées à déjouer la vigilance de ces dames. 17 heures, la traque commence, avec un démarrage très fort puisque nous comptabiliserons une vingtaine de touches lors des premières 24h. A l’aube des 72 heures, la fatigue commence à se faire sentir. Nous décidons de relever les cannes et de s’octroyer quelques heures de sommeil bien méritées au pays de Morphée. A peine retendu, les 24h suivantes sont un festival de touches avec cet ultime poisson, qui nous permet de passer la barre de la tonne de poisson pour notre plus grand plaisir.

Après ces jours incroyables, nous nous demandons se que nous réserve, ces derniers 24h…  Dernière nuit, 2h30, une succession de bip lent se font entendre sur ma centrale. Après une prise de contact et un combat long et intense, à la lueur de la frontale, François épuise se qui semble être un bloc.

En effet, le peson affichera 24Kg200 et c’est les yeux pétillant que nous regardons ce superbe poisson repartir dans son élément.

Ce seront pas moins de 13 touches durant cette dernière nuit avec ce Big fish de  24+ fait à la WILD SALMON.

Au final, le compteur s’arrêtera à 1 tonne 200 de poissons…

La Bouillette Tarnaise nous a porté chance et nous repartons fiers d’avoir pu a travers notre grande passion, valoriser ses produit d’exception.

Nicolas ( Consultant Nouvelle-Aquitaine) François ( Client LBT) 

Retour sur la session inoubliable de Seb

Publié le 03/04/20

c’était en 2019, j’avais rendez vous avec Paul et Alex pour une session sur un poste qui représente un vrai pèlerinage pour Alex.

Un endroit magnifique à pêcher sur la rivière Tarn, avec une largeur inhabituelle pour moi qui ai l’habitude de pêcher des petite rivières comme l’Agout ou le Dadou.

Je rejoins donc Paul et Alex qui sont déjà installés sur ce petit coin de paradis.

Je choisis de faire confiance à Alex qui, tout de suite me donne les informations importantes sur cette partie de pêche et n’hésite pas à me donner un coup de main pour préparer mon matériel.

Paul quant à lui viendra me donner un coup de main pour la dépose en bateau et effectuer l’amorçage de mes spots pour être sûr que ça pêche propre sur ce spots assez complexe.

Côté pêche, mes cannes seront eschées d’un mélange de deux gammes, la gamme MILK CREAM et la gamme FISH’N RUN avec deux bouillettes dense sur un montage classic au cheveux. 

Je toucherais un joli moustachu pour mon plus grand plaisir.

Paul et Alex feront aussi une belle pêche avec carpes et silures.

Une session que j’ai vraiment apprécié et que je n’oublierais pas : partage et convivialité étaient au rendez-vous.

J’ai aussi pu faire la rencontre de plusieurs pêcheurs locaux.

Merci à Paul pour ses appâts de qualité.

Seb (consultant Occitanie)

Le grand plongeon du patron

28/03/20

Retour d’un petit 24h bien mouvementé en 2019, où la pêche a été compliquée avec beaucoup de courant.

Je décide quand même de placer une canne sur la bordure d’en face sous un saule pleureur, juste avant  un herbier qui es abrité du courant. Deux heures après, la première touche se fait entendre !  Petite commune de 3-4 kg qui nous met en confiance pour la suite, rien de la nuit sur cette canne et Alex  en décroche deux en bordure.

7h30 départ sur la canne en face, la canne se détache du bloc-canne arrière et la, c’est le drame … 

La canne tombe à l’eau tel un missile, direct dans les herbiers devant. Alex sans réfléchir une seconde me détache le zod et je pars à la recherche de ma canne, je prospecte quand tout a coup, elle est la !!  Gros plongeon, je récupère la canne et reprend le contact !  Une belle commune de 8kg tout en longueur rejoindra le triangle, un poisson que je n’oublierai pas de si tôt . Puis à 11h30 une toute petite touche qui suffit a peine à casser le cassant, je reste hésitant devant la canne pensant que c’était a cause du vent que le cassant avait lâché, mais lorsque je prend contact, je ressens plusieurs coup de tête et go, on saute dans le zod ! 

Grosse touche retour sur le zod, je vois le nœud de tête de ligne arriver dans le moulin , je n’y crois plus, poisson décroché … Mais non ! en arrivant au montage je vois une commune extrêmement longue passer sous le bateau , la canne se cintre en deux, bordel !!! 

Alex ! c’est elle ! c’est elle ! 

il s’agissait d’un poisson que j’avais aperçu la veille dans l’herbier juste avant le saule pleureur et je reconnais tout de suite sa taille phénoménale. Après un combat magistral pendant plus de 10 minute à me faire tracter sur la rivière Tarn, j’arrive enfin à la mettre au sec ! 

Une ravissante commune affichant 16.4 kg au peson, 1m10 de longueur, un rêve sur cette belle rivière Tarn.  Merci à Maxime pour ce poste fait à la force de ses bras. Ton poste est bon mon poto !! 

Les INDIAN SPICE et RED DOG  ont encore fait un travail remarquable.

Paul (Gérant LBT) Alex (consultant Tarn ) et Maxime (consultant Occitanie)

FB_IMG_1585379230703

Le travail c'est la santé!

26/03/20

Quoi de mieux que de travailler chez soi et de pêcher en même temps ? Un rêve qui se réalise ! 

Pour se faire , je me suis motivé à tendre deux cannes à proximité du chantier de ma future maison.

J’ai donc placé mes deux cannes eschées de montages équilibrés en bonhomme de neige de la gamme FISH’N’RUN en diamètre 20mm .

A peine le temps de me pencher sur mes travaux que 5 minutes plus tard départ !!! Une belle commune rejoint le triangle magique. YES! Enfin …  Si ça continu je ne vais pas avancer dans mes travaux.

Peu de temps après, alors que je tapais a grand coup de masse dans le mur pour y poser ma menuiserie , le Delkim juste derrière moi qui se met à hurler.

Résultat avec deux poissons de rivière : des torpilles à la robe hivernale éblouissante qui m’en ont fait voir de toute les couleurs avec leur combat tout en puissance.

Tous les poissons ont été faits avec les produits de la BOUILLETTE TARNAISE gamme FISH’N’RUN  en bonhomme de neige.

Anthony (Consultant Occitanie)

session de pêche entre Max

25/03/20

24h en compagnie de mon binôme Maxime.

Nous arrivons sur le poste vers 12h, le temps de préparer mes deux cannes, une eschée en bonhomme de neige SCOPEX CALAMAR  (recette personnalisée LBT), l’autre sera eschée d’une 24mm de la gamme WILD SALMON accompagnées de leur STICK MIX ASSORTIS.

L’amorçage se composera d’une vingtaine de billes autour des montages et d’un STICK  sur chaque canne. L’attente commence, et elle fût longue car j’enregistre ma première touche à la SCOPEX au petit matin de la première nuit au alentour de 6h30.

Le combat est engagé et c’est au bout de 10 minutes que la belle rentre dans le triangle sans trop de résistance. Le jour se lève doucement et on commence à observer un peu d’activité non loin du poste…

Je décide donc de relever mes cannes, refaire les sticks et on repart sur les même armes sauf que l’on remplace les 24mm par deux petites billes de 14mm, l’amorçage sera lui aussi composé de 14mm. L’attente fut beaucoup moins longue car 10 minutes après avoir posé, les premiers bips se font entendre, puis mon détecteur se met a s’emballer.

Le poisson revient très vite vers moi, effectue une belle chandelle  et je comprend très vite que ce n’est pas une carpe mais un joli esturgeon. Celui-ci opposera une très grande résistance car impossible à arrêter une fois lancé, et au bout de 20 minutes de combat, il se laisse enfin capturer. Ce seront les deux seuls poissons de ma session car après sa les détecteurs sont rester muets jusqu’à la fin . 

Merci à mon binôme pour cette session et à Paul pour ses appâts de grande qualité. 

Maxime (consultant Occitanie) et son binôme Maxime

Retour d'une pêche compliquée

23/03/20

Nous voilà de retour avec mon ami Nicolas d’un 72h en privé . 

La pêche fut compliquée avec des baisses de températures importantes, une montée des eaux et pas mal de paramètres qui ne nous ont pas beaucoup aidés. 

Nous avons pu tout de même enregistrer touches, malheureusement que arrivées, casses et décroches , l’encombrement de notre poste ne nous a pas aidé, mais c’est le jeu de notre passion . 

Les produits de LA BOUILLETTE TARNAISE nous auront tout de même permis de voir quelques écailles . 

Super moment passé avec mon ami Nico. A refaire avec un peut plus de réussite. 

Aldric, Nicolas (Consultants Nouvelle Aquitaine)

Belle partie de pêche entre copains

23/03/20

Une session de 48h qui se termine bien avec mon ami François, avec des conditions climatiques compliquées, beaucoup de pluie et une chute des température brutale. 

Nous totaliserons 18 touches pour 15 arrivées pour les plus grosses atteignant des poids de 15kg , 19kg et 23.9kg .

Avec une jolie moyenne avoisinant les 14kg .

Les produits des gammes HOT SEA et TROPICAL DREAM on fait le boulot comme à chaque fois.

Un amorçage composé de bouillettes de 10mm et 14mm ainsi que de la bille broyée accompagnées de petit pellet et un zeste de particules auront fait craquer nos belles demoiselles.

Nicolas (Consultants Nouvelle Aquitaine et François

Peche hivernale entre amis

23/03/20

Une session hivernale comme on les aime, sous les cordes d’eau de notre arrivée jusqu’au lendemain matin !

Quelques poissons ce seront laissés séduire, pour Ludo ce sera trois esturgeons, ces premiers.

Noni touchera deux esturgeons.

Quant à moi, je vise principalement les carpes et essaie de mettre une technique en place de manière à ne pas avoir les esturgeons sur le coup, empêchant les carpes de s’alimenter.

22h: run sur mes cannes enfin !! L’amorçage porte ces fruits et une belle miroir avec des couleurs magnifique rejoint le triangle , YES!!!!.

Aucun signe de neness sur le coup, pendant que les deux camarades les enchaînent. 

Nuit stérile pour moi, jusqu’au lever du jour où  ma deuxième canne s’emballe pour voir à l’arrivée un petit amour blanc de quelques kg tout mignon . 

Puis c’est vers midi que j’enregistre ma troisième touche, sur la même canne que l’amour de ce matin , je sens une bonne résistance… Aïe ! Esturgeon a mon avis, quand tout a coup, une jolie masse arrive sur le bord, un joli amour d’un peu plus de11 kg rentre dans le triangle ! 

Séance photos compliquée avec ce coquin qui a faillit repartir a l’eau avant même de passer devant l’objectif . 

La session ce termine doucement et nous rentrons tranquillement.

Trois esturgeons se seront laissés séduire pas la gamme FISH’N RUN , deux autres par les WILD SALMON .

Pour ma part, j’ai utilisé la TROPICAL DREAM et le SPICY SPOD MIX .

Paul, Ludo (Consultant Tarn) et Noni

Retour de session en Pays Tarnais

10/03/2020

Etant de région parisienne je me décide à aller rencontrer l’équipe de la Bouillette Tarnaise et quelque consultants de la région pour la première fois . Le temps de faire la route cela nous fait arriver a 18h30 . 

Je n’aime pas réellement m’installer de nuit et encore moins sur des endroits que je ne connais pas… 

Pour le premier soir, nous décidons de faire un repérage et d’effectuer un amorçage de zone composé de mélanges de graines et quelques poignées de billes de la gamme WILD SALMON sur nos spots pour attaquer à la première heure le lendemain.

Chose faite nous pouvons profiter de la soirée pour se rencontrer les uns les autres et apprendre à ce connaitre un peut mieux.

Arrivé au matin de mon premier 48h, on se motive à tendre les cannes proprement afin que ça pêche le plus rapidement possible. Aucune dame ne se manifestera pendant la journée….

En début de soirée, quelque bips se font entendre, quand soudain, départ dans les branches , mais décrochée… Pas grave ont se re-motive et ont retend  propre.

Je totaliserais 5 départs pour 4 poissons sur la première nuit et 2 départs pour 1 poisson sur la seconde nuit, le tout sur un montage équilibré en 14mm accompagné de son stick-mix effervescent de la gamme WILD SALMON.

Lors du 2ème 48h, mon collègue arrivera à tirer son épingle du jeu contrairement à moi et fera sa première carpe sur batterie. 

Un grand merci à Alex, Paul et sa femme Jenny pour l’accueil vraiment parfait qu’ils nous ont réservés, la semaine aura été garnie de bonnes parties de rigolade et quelques spécialités locales.

La Bouillette Tarnaise est bien plus qu’une équipe pour moi , c’est aussi comme ma 2ème famille .

Steeven.

Un réveil haut en couleurs

10/02/2020

Un réveil qui pique les yeux , un moment magique qui est le rêve de tout carpistes.

C’est à 5 heures du matin que cette merveille de la nature m’a réveillé pour mon plus grand plaisir.

Oufff!! C’est dans le triangle!

La belle se sera laisser tenter par la gamme TROPICAL DREAM , un petit bonbon qui nous réserve bien des surprises encore.

Dadou (ancien consultant LBT)

La belle surprise du matin

26/01/2020

Alex, gestion de la communication et animation des équipes

Une nuit rapide pour une pêche à longue distance dans les profondeurs, avec un amorçage précis au cobra et au Sbomb avec la gamme WILD SALMON, pas mal de particules ajoutées à ce mélange surmonté d’une pop-up WILD SALMON en 20 mm decollée de 3-4 cm du fond.

Et au petit matin, cette belle coco a rejoint le triangle pour mon plus grand plaisir.

Objectif rempli pour moi sur ce lac de barrage bien bas pour cette époque de l’année.

Alex

Quelques poissons made in LBT !
Shopping Cart